Pan dans l'œil !

En 1933, Berthe Weill est la première professionnelle du marché de l'art à publier ses mémoires. Ce texte édité à l'époque à un faible tirage est un témoignage singulier rassemblant anecdotes, bons mots caustiques et réalité des conditions de l'émergence de l'École de Paris.

Il s'agit également de découvrir l'affirmation d'une femme par l'art dans une corporation jusqu'alors masculine, son combat pour faire de sa galerie son œuvre, et ses efforts pour faire reconnaître ceux dont elle était persuadée du talent.

Ce texte de premier plan, raconté depuis les coulisses, est une source essentielle pour les chercheurs. Il semblait donc nécessaire pour sa redécouverte qu'une version gratuite, augmentée d'un appareil-critique, soit disponible. L'accès à un pdf facilite la navigation et permet des recherches rapides à l'intérieur du manuscrit. L'ouvrage est donc accessible en téléchargement en cliquant sur le bouton ci-dessous. 

Couverture de l'ouvrage de Berthe Weill, Pan Dans L'Oeil, 1933, collection Marianne Le Mor

Pour une question d'autorisation, les illustrations originales n'ont pas été ajoutées lorsqu'elles étaient encore protégées par le droit d'auteur. Les textes de l'appareil-critique ont été rédigés par Marianne Le Morvan et sont le fruit des dix années de recherche qu'elle a consacré à la galeriste, ils demeurent  protégés et doivent être cités en source s'ils sont utilisés.

Des exemplaires originaux sont disponibles à la vente auprès des archives Berthe Weill.

Bonne lecture à tous et bon voyage auprès de la Petite Mère Weill !